Le syndrome de l’imposteur, vous connaissez ?

syndrome de l'imposteurAvez-vous déjà entendu cette expression ? Le « syndrome de l’imposteur ». Mais qu’est-ce que c’est ?

Une maladie ? Pas vraiment, mais si vous en êtes atteint… c’est tout comme. Vous figez littéralement, vous n’en savez jamais assez, etc.

Ce n’est pas du perfectionnisme parce que même parfait vous risquez de vous sentir encore un « imposteur ».

 

La racine du « bobo »

 

Le syndrome de l’imposteur, c’est « ne pas se sentir légitime de » ou « pas autorisé à ». Ce n’est pas une question de perfection, c’est vous autoriser ou non à faire profiter les autres de vos connaissances ou compétences.

Ce n’est pas non plus parce que vous n’avez pas de formation dans un certain domaine. Non. Même avec une formation, vous pouvez vous sentir  un imposteur.

C’est ce qui se passe très souvent pour les personnes qui ont découvert leur passion, se sont formées, mais n’ont pas ce « fichu bout de papier » (diplôme très très officiel) qui leur donnent le droit de…

En réalité, c’est ce qui arrive à beaucoup d’autodidactes ou de personnes qui ont suivi des formations alternatives ou qui se sont formés dans des domaines dans lesquels aucune formation officielle adaptée, n’existe.

 

Parce qu’on vous a peut-être dit que si vous ne faisiez pas comme tout le monde -école, diplôme, et.c- vous n’auriez pas droit à. Ou pas le droit de.

Bref… Vous êtes un peu mouton noir et ce n’est pas toujours facile à assumer.

 

Que faire pour sortir du syndrome de l’imposteur ?

 

  1.  Le bilan de ce que vous savez dans votre spécialité. Tout, tout et encore tout. C’est-à-dire ce que vous avez appris, ce que vous avez développé et ce que votre personnalité vous donne de plus (habileté à communiquer, par exemple)
  2. Ne critiquez pas ceux qui osent, même s’ils ont moins de formation théorique que vous. Ils ont quelque chose de plus : ils agissent, ils prennent des risques. Vous non. Alors observez ce qu’ils font pour vous en inspirer !
  3. O.S.E.Z… et si besoin, faites-vous aider. Mettez de l’ordre dans tout cela en vous offrant quelques heures de coaching. Ce regard extérieur va vous permettre de définir votre projet et établir votre plan d’action. Sinon, vous risquez de vous sentir de plus en plus frustré et de moins en moins « légitime ».
  4. Prenez conscience du fait que vous en savez toujours plus qu’un certain nombre de personnes, vous avez de l’avance sur eux. En fait regardez ceux que vous pouvez aider à monter une ou deux marches plutôt que de contempler ceux qui sont en haut de l’escalier. C’est aussi de cette façon que vous deviendrez toujours meilleur.

 

Prenez votre place, sortez du syndrome de l’imposteur et commencer à aider ceux qui peuvent bénéficier de vos compétences tout de suite.

Un seul mot en conclusion : à votre plan d’action !

 

Si vous voulez être prévenu avant tout le monde, inscrivez vos coordonnées juste en dessous…. et invitez vos amis à nous suivre !

J’ai découvert dernièrement comment réussir à retrouver la confiance en soi en moins de 7 jours

Si vous avez lu des dizaines de livres de développement personnel

Si vous débutez et que vous voulez aller droit au but

Vous allez être bluffé par ces techniques simples et performantes pour retrouver la confiance en soi en moins de 7 jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Lire plus :
Agissez si vous voulez reussir
Agissez si vous voulez réussir… Et Action !

Et comme on dit à Hollywood : Action ! Malgré tous les programmes de développement personnel que vous avez suivi,...

Fermer